augmentation mammaire

Augmentation mammaire

 
S’adresse aux petits seins insuffisamment développés ou ayant perdus leur volume. Le but est de redonner aux seins une forme et un volume harmonieux et naturels sans laisser de trace. Une belle poitrine réussie ne doit pas signer l’existence de prothèse, au contraire elle interloque. La prothèse peut être placée derrière le muscle ou devant sous la glande mammaire. Mais dans tous les cas l’architecture glandulaire doit être respectée. Grossesse et allaitement restent parfaitement possible.
 
Dans de rares cas, l’évolution est marquée par l’apparition de coque fibreuse intéressant l’un ou les deux seins. C’est une réaction d’intolérance de l’organisme à la prothèse. Cette complication ne présente aucun danger pour la santé. Le seul souci est esthétique, la prothèse n’est plus souple naturelle, elle est bloquée, enserrée dans la coque. Le choix de la prothèse, qualité, taille et forme est déterminant pour la réussite du résultat final. La présence de prothèse n’influent pas sur le rythme et l’interprétation des examens médicaux et radiologique.
 
Il existe plusieurs types de prothèses. Les plus courantes sont les prothèses remplies de sérum physiologique, et les prothèses remplies de gel de silicone ; nous préférons ces dernières pour leur consistance plus naturelle quasi indécelables au palper et pour la rareté d’apparition de coque fibreuse.
 

Déroulement de l'intervention

 
  • Anesthésie locale associée à une légère sédation
  • 3 voies possibles :
    • Incision sous mammaire
    • Incision sous les bras
    • Incision péri aréolaire vers laquelle va notre préférence car ne laisse aucune cicatrice : elle intéresse la moitié inférieure du mamelon à sa jonction avec la peau.
  • Décollement de la loge recevant la prothèse
  • Hémostase soigneuse
  • Mise en place de la prothèse
  • Bandage pendant 48 heures
  • Hospitalisation de jour
  • Suites opératoires : Douleurs minimes et sensation d’oppression thoracique
  • Hospitalisation de jour
  • Durée minimum de surveillance post- opératoire obligatoire : 3 jours
  • Durée des soins : 7 jours